JM Renewable Energy - шаблон joomla Новости
Nouveautés

 

 

Parcs éolien installé

 

Depuis les années 90 la Tunisie s’intéressait au développement de l’énergie éolienne à travers la réalisation des projets pilotes avec des éoliennes de petites puissances pour servir des ménages ruraux dispersés, puis il y a eu l’exploitation des éoliennes de grande puissance à travers la première centrale éolienne de 10 MW installé en 2000.

 

 L’impact positif de ce projet a incité la Société Tunisienne d’Electricité et de Gaz  (la STEG) à étendre le parc qui a atteint une puissance totale de 55MW en 2009.

 

La puissance annuelle produite est d’environ 150 GWh/an.

 

 Après que la première centrale éolienne de sidi Daoud a prouvé son efficacité une deuxième centrale a été réalisée dans la région de Bizerte. Cette centrale comprend 143 éoliennes de 1320 kW chacune totalisant une capacité installée de 190 MW répartie sur deux sites situés à  Métline et Kchabta d’une puissance respective d’environ 97 MW et 93 MW. La puissance annuelle produite est d’environ 600 GWh/an

 

 Par ailleurs la puissance totale produite par les centrales éolienne en Tunisie est d’environ 750 GWh/an ce qui permet à la Tunisie d’économiser annuellement 153000 Tonne de combustible.

 

 Atlas éolien

 

En avril 2009 l’Agence Nationale pour la Maitrise de l’Energie, (l’ANME), a fini de mettre en place l’atlas éolien du pays.

 

 Cet Atlas, sert essentiellement à identifier des sites de bonnes conditions de vent pour l’installation des parcs éoliens ce qui permet davantage de réduire les délais de réalisation des parcs éoliens et de réduire le risque de mauvais choix des sites pour lancer une campagne de mesure.

 

 La carte éolienne de la Tunisie indique l’existence de plusieurs sites favorables à l’implantation des parcs éoliens.

 

 Stratégie national pour le développement de l’éolien

 

Le développement de l’énergie éolienne peut avoir des impacts économiques non négligeables en termes de création d’emplois, d’intégration et d’accroissement de la valeur ajoutée industrielle.

 

 Ainsi la stratégie tunisienne prévoit de ramener la part des énergies renouvelables (hors hydro) dans la production électrique de 2% environ en 2010 à 30% (hors hydro) en 2030, par rapport à un scénario tendanciel de 5% d‘énergie renouvelables. Cette part sera répartie entre l’éolien, le solaire photovoltaïque et le solaire thermodynamique.

 

 En termes de capacités installées, le plan solaire Tunisien prévoit d’atteindre une capacité installée des énergies renouvelables en 2030 de l’ordre de 3725 MW dont 1700MW éolien par rapport à une capacité électrique totale d’environ 10900 MW.

 

 Cadre légale

 

Un projet de loi a été proposé à la tutelle ayant pour  objectif de fixer le régime juridique portant sur la réalisation des projets de  production d'électricité à partir des sources d'énergies renouvelables, soit dans un but de la consommation propre, soit dans un but de répondre aux besoins de la consommation locale ou dans un but de  son exportation. Ce projet de loi a été adopté par l’Assemblée Nationale constituante lors d’une séance plénière le 18 septembre 2014.

 

 Ainsi le parc éolien futur de la Tunisie sera répartie entre : Auto producteurs, STEG, Développeurs privés.

 

 La Tunisie a aussi opté pour le développement de la recherche scientifique dans le domaine des énergies renouvelables et ce par la création du  centre de recherche et des technologies de l'énergie   chargé d'élaborer, d'exécuter et de coordonner des programmes de recherche-développement et d'innovation technologique dans les domaines liés à l'énergie d'une façon générale.

 

 Recherche et développement

 

L'énergie éolienne est d'une importance capitale pour la transition énergétique qui s'annonce avec des objectifs très ambitieux. On peut aujourd'hui affirmer  qu'il s'agit de l'une des énergies renouvelables les plus matures et les plus compétitives. Son coût ne représente qu'une petite partie de la contribution au service public de l'électricité.

 

logo.pngnew logo ANME copie.png